This website is under construction as we are working on a translation of the French Version of it (https://monnaie-libre.fr/) ! Please be patient as we are only volunteering on our free time for this translation.

Modifications to be done in this page

>> ...


Pas de réponse à votre question ? Demandez

A quoi ça sert d'être référent ?
Les référents renforcent la toile de confiance.

  • C’est pas un peu utopiste ?
Au contraire : la Ğ1 est complètement ancré dans la réalité.

Comment devenir cocréateur ?
Procédure à suivre pour cocréer sa part de monnaie.

Comment faire quand on est seul ?
il faut créer une communauté.
Comment faire sans smartphone ?
De chez soi et à l'extérieur, recevoir et acheter
Comment la Ğ1 crée du lien social
Il faut rencontrer les autres membres pour participer
Comment rencontrer des utilisateurs
Voir les groupe locaux ou la carte des membres
Comment révoquer mon compte
Uniquement pour les compte cocréateurs de monnaie
Comment savoir à quel prix vendre ?
Différente méthodes pour définir votre prix de vente...
  • Différences entre la Ğ1 et les monnaies locales complémentaires (MLC)
Les MLC sont des euros déguisés
A quoi sert le document de révocation ?
Indispensable en cas de perte ou vol des identifiants ou mot de passe du compte cocréateur.
Est-ce que les premiers membres sont privilégiés par rapport aux nouveaux ?
Oui mais non.
Est-ce qu'utiliser une monnaie libre me rendra libre ?
Non, mais ça y participe.
La base théorique de la Ğ1 est-elle démontrée ?
la Ğ1 est une expérientation.
La création monétaire produit-elle de l'inflation ?
Est-ce que le pouvoir d'achat diminue avec la création monétaire ?
  • La Ğ1 est-elle sécurisée ?
Oui grace à la blockchain
La Ğ1 est-elle un goufre énergétique ?
La monnaie Ğ1 est sobre en énergie.
  • La Ğ1 est-elle une « crypto-monnaie » ?
Oui, mais pas que ...
La Ğ1 est-elle une « monnaie virtuelle » ?
Est “virtuel” uniquement ce qui n’existe pas.
La Ğ1 est-elle vraiment une monnaie ?
Oui, mais pas pour la loi.
Le dividende universel est-il un revenu d’existence ?
Un revenu de base, mais pas de suffisance !
L'unité c'est le DUğ1 ou la June Ğ1
La Ğ1 pour les comptes, le DUğ1 pour les échanges.
Ne vaudrait-il pas mieux abolir la monnaie ?
La monnaie a existé bien avant les banques
Peut-on certifier sur la base de pièces d'identité ?
Sans intérêt.
Pourquoi ces noms Ğ1, Duniter, Césium ?
Origine...
Pourquoi créer de la monnaie tout le temps
Pour une creation monétaire soutenable
Pourquoi une certification ne passe pas
Voir les règles dans la licence
Pourquoi utiliser une blockchain pour la Ğ1
Parce que ça permet l'autonomie, et des économies d'énergie !
  • Pourquoi ça s’appelle la monnaie “libre” ?
La monnaie qui rend libre
Que devient la monnaie des morts ?
Elle devient insignifiante avec le temps.
Que vérifier avant de certifier quelqu'un ?
La licence doit être respectée
Quel est le taux de change Ğ1/Euro ?
Il n'existe pas de taux de change pour la Ğ1.
Quelles différences avec les SEL (Systemes d'Echanges Locaux)
Du lien et des échanges sans limites
Quelles différences entre la Ğ1 et le Bitcoin ?
La création d'un bitcoin est basée sur une puissance de calcul. La Ğ1 n’est pas spéculative.
Qu'est-ce que la qualité de membre et de dossier.
C'est une vérification de la règle de distance.
Une transaction peut-elle être anonyme ?
Un logiciel est en cours de développement.
    • Pas de réponse à votre question ?

Des groupes locaux pour poser vos questions de vive voix
N’hésitez pas à vous rapprocher de votre groupe local pour discuter monnaie libre avec des gens qui utilisent déjà la Ğ1 :
Voir la carte des groupes locaux
Un plateforme de discussion pour poser vos questions en ligne
Si vous avez besoin de davantage d’explications, il existe une plateforme de discussion à l’intérieur de laquelle vous pouvez poser vos questions :
Visiter la plateforme de discussion
Attention : si la plupart des membres de la plateforme vous répondront de façon cordiale, les membres les plus actifs sont parfois aussi les plus agacés de répondre souvent aux mêmes questions. Pensez donc à utiliser la fonction de recherche, car il y a fort à parier que votre question ait déjà été posée.

Questions
A quoi ça sert d'être référent ?
  • A rien
Les cocréateurs référents n'ont aucun droit supplémentaire, aucun privilège, ils ne sont pas non plus des références en connaissance de la monnaie libre.
On peut juste supposer qu'ils sont plus actifs dans la toile de confiance, car il ont reçu et émis un certain nombres de certifications.
Pour la règle de distance.
La règle de distance se mesure en passant par les certifications émise. Il est donc impossible de mesurer une distance à partir de quelqu'un qui n'a pas émis de certifications. C'est difficile de respecter cette règle si la personne n'a émis qu'une seule certification.
Pour mesurer la règle distance, le logiciel ne le fait que à partir des personnes ayant émis et reçus un certain nombre de certification, sinon cette règle serait impossible à appliquer.
Voir le lexique pour connaître le nombre de certifications pour être référent

Pages connected to be translated:
https://monnaie-libre.fr/lexique/regle-de-distance
https://monnaie-libre.fr/lexique/referent

C’est pas un peu utopiste ?
La Ğ1 est une expérimentation concrète.
La Ğ1 existe depuis quelques temps et elle a déjà impacté la vie de pas mal de gens, parfois de façon négative, mais la plupart du temps de façon positive.
Certains se seront trop impliqués trop vite et ont fini déçus.
D’autres, étaient étaient persuadés au départ que la Ğ1 était une arnaque mais, par curiosité, ils l’ont expérimentée pour eux-même, et ont fini par faire énormément d’échanges, de rencontres, et en sont ravis.
Laissons lui le temps de croître.
Alors, bien sûr, le projet Ğ1 va prendre du temps à gagner en popularité.
La Ğ1 est un projet dont les développeurs voient les choses à très long terme (plusieurs générations).
En attendant, les jünistes
  • changent déjà le monde, un échange à la fois.

Comment devenir cocréateur ?
Pas d'urgence
Devenir cocréateur de monnaie n'est pas indispensable pour utiliser la monnaie libre.
Il suffit d'ouvrir un compte pour commencer à vendre et acheter en Ğ1.
Il est tout aussi important de faire vivre la Ğ1 que de la créer.
D'abord faire des rencontres
Pour devenir cocréateur il faut être identifié en tant qu'humain vivant unique, par des cocréateurs qui vous connaissent.
Le meilleur moyen de connaître quelqu'un est de le rencontrer plusieurs fois.
Donc commencez par venir aux rencontres pour discuter et faire des échanges.
Quand les cocréateurs vous connaissent vous pouvez leur demander de vous certifier.
S'engager
Le futur cocréateur doit avoir pris le temps de lire et bien comprendre la licence Ğ1.
Il doit s'engager à respecter et faire respecter cette licence.
Il s'engage entre autre à ne pas certifier ni re-certifier quelqu'un qui ne respecterait pas cette licence
Cinq certifications
Pour devenir membre il faut recevoir au moins 5 certifications et respecter la règle de distance
.
Il est préférable d'avoir cinq cocréateur prêts à vous certifier (5 promesses) avant de commencer la procédure.
Pour respecter la règle de distance il est préférable d'avoir des connaissances venant de communautés différentes.Continuer à faire des rencontres.
Devenir cocréateur n'est pas un but, c'est un début. Il est important de continuer à participer aux rencontres pour faire circuler la monnaie, pour rencontrer des nouveaux membres et continuer de recevoir des certifications.

Liens externes
https://duniter.org/fr/monnaie-libre-g1/licence-g1/


  • Comment rencontrer des utilisateurs
Plusieurs solutions s'offrent à vous :
Solution n°1 : Contacter votre groupe local
Il arrive souvent que les membres s'organisent sous forme de "groupe local".
Un "groupe local" est simplement un groupe d'être humains qui choisissent, de leur propre chef, de se doter d'un ou de plusieurs outil(s) pour communiquer entre eux et organiser des rencontres.
Le moyen de communication choisi varie d'un groupe à l'autre ; il peut s'agir :
d'un groupe de discussion par e-mail ("mailing list")
d'un groupe Facebook d'un canal Discord d'un chat d'un forum ou d'un site web
Ou simplement du forum général de la monnaie libre il y a une catégorie par région
Aidez-vous de la carte ci-dessous pour trouver le groupe les plus proches de chez vous et découvrir quels canaux ce dernier utilise pour communiquer :
Voir cette carte des groupes en grand
ou Voir la carte des évènements et groupes locaux
reprenant les informations du forum.
Solution n°2 : Contacter directement les membres qui habitent près de chez vous
L'application cliente Cesium dispose d'une surcouche qui la dote d'un annuaire, qui vous permet de contacter directement les membres qui habitent près de chez vous.
Dans Cesium, rendez-vous dans l'onglet Annuaire puis dans Carte.
Pour plus de confort d'utilisation, faites-le plutôt sur ordinateur que sur mobile
Vous pouvez aussi consulter la carte en ligne (mais vous ne pourrez pas vous connecter à votre compte pour envoyer un message) :
Voir la carte des utilisateurs de la Ğ1 dans césium démo. (cette carte est actuellement buggé)
préférez la world wotmap
La carte qui regroupe maintenant toutes ces informations est celle en page d'accueil de ce site Voir la carte complète en plein écran


Liens externes
https://forum.monnaie-libre.fr/
https://framacarte.org/fr/map/groupes-locaux-et-rencontres-g1_8702
https://carte.monnaie-libre.fr/?members=false
carte des membres https://demo.cesium.app/#/app/wot/map?c=46.6042:3.6475:6
https://worldwotmap.coinduf.eu/
https://carte.monnaie-libre.fr/
    • Comment révoquer mon compte
Uniquement pour les comptes créateurs de monnaie
Révoquer un compte cela veut dire qu'il ne pourra plus créer de monnaie ni émettre de certifications.
Cela ne sert à rien de révoquer un compte qui n'est pas créateur de monnaie. Juste que césium empêchera la certification sur un compte pour lequel une demande de révocation est en attente.
Par les options dans "mon compte"
Quand vous êtes correctement identifié il n’y a pas besoin du fichier de révocation.
Allez sur "Mon compte" cliquez sur "options" puis "compte et sécurité..." et enfin "Révoquer immédiatement ce compte"
Cette procédure est utile quand vous pensez que vos identifiant et mot de passe ont pu être volé ou piraté ou que vous pensez qu'ils ne sont pas assez sécurisés, ou bien quand vous voulez changer de "pseudonyme" c'est-à-dire d'identifiant Duniter.
Par le lien "mot de passe oublié"
Quand vous avez perdu vos mots de passes, au moment de vous identifier il y a un lien « mot de passe oublié ? » en cliquant sur ce lien vous avez le choix entre « retrouver mon mot de passe » (si vous avez créé un fichier de sauvegarde de vos identifiants) ou « révoquer mon compte membre » (à partir d’un fichier de révocation)

Comment savoir à quel prix vendre ?
Vous avez plusieurs possibilités pour vous aider à décider de votre prix de vente :
Le prix du marché : vous pouvez regarder sur ğchange le prix médian auquel se vend le type de bien ou service que vous proposez.
Le prix relatif : vous pouvez regarder sur ğchange le prix des biens ou services que vous souhaiteriez obtenir, et fixez le prix de ce que vous vendez relativement à l’estimation que vous faites de sa valeur, par rapport à la valeur de ce que vous souhaitez obtenir. Par exemple : imaginons que vous souhaitiez acheter des BDs et vendre de la confiture. Si vous constatez qu’une BDs se vend en moyenne 10 DU, et que vous estimez que votre pot de confiture vaut bien la moitié d’une BD, alors vous pouvez essayer de vendre votre pot de confiture 5 DU. Rien ne garantit que vous réussirez à vendre vos confitures à ce prix là. Gardez en tête que toute valeur est relative : ce qui a beaucoup de valeur pour vous en a peut-être moins pour une personne, et plus pour une autre. Nous sommes probablement soumis au biais psychologique d’aversion à la dépossession, qui fait qu’on a tendance à surestimer la valeur de ce qu’on possède.
La vente aux enchères : Si vous pensez que votre bien est susceptible d’être rapidement convoité par de nombreuses personnes, vous pouvez organiser une vente aux enchères, afin d’obtenir le maximum de Ğ1 en échange de votre bien, ce qui vous évite de perdre trop de temps à tergiverser sur votre prix de vente, en laissant simplement “le marché” décider du prix qu’il est prêt à payer pour votre bien. Pour simplifier les choses, pensez aux enchères de Vickrey.
Le prix libre : Indiquez simplement dans votre annonce "Prix Libre" ainsi c'est l'acheteur qui déterminera le montant qu'il souhaite payer pour votre produit et/ou service.
De manière générale il a été constaté que les acheteurs sont bien plus généreux et proposent ainsi des tarifs supérieurs à ce que vous auriez imaginer demander.
Il n'est pas rare de se voir proposer un montant correspondant à 3 fois ce que l'on n'osait pas demander !

Liens externes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ench%C3%A8re_de_Vickrey

  • Différences entre la Ğ1 et les monnaies locales complémentaires (MLC)
Les monnaies locales complémentaires telles que celles autorisées par la loi du 31 juillet 2014, sont adossées à l'Euro.
A chaque unité monétaire d'une MLC est associé un Euro sur un compte en banque. Ces MLC ne sont finalement que des euro habillés d'une touche locale.
Pour acquérir des unités de monnaies locales il faut le plus souvent les acheter en payant en Euros.
Pour acquérir des Ğ1 il faut vendre des biens ou services, mais chacun peut devenir cocréateur de monnaie.
Alors que 1 Sol-Violette = 1 Euro, le cours Ğ1/Euro n’est pas défini légalement.
Lorsque des utilisateurs troquent des Euros contre des Ğ1, ils appliquent librement le taux de change qu'ils veulent à l'instant de l'échange.

Liens externes https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000029313554

A quoi sert le document de révocation ?
Pas de procédure "mot de passe oublié"
Dans la Ğ1 votre compte n'est pas géré, par un organisme centralisateur, chacun est entièrement responsable de la gestion de son compte.
Personne n'est en mesure de récupéré vos identifiant et mot de passe.

Ce document est téléchargeable uniquement sur ordinateur, la version de césium pour smartphone est bugué.
En cas de perte des identifiants ou mots de passe.
Si vous ne pouvez plus accéder à votre compte les G1 sont perdues, mais le compte continue à créer de la monnaie pour rien.
Idem si vous vous faites pirater l'accès à votre compte cocréateur, c'est dommage de continuer à créer de la monnaie pour le pirate.
Vous ne pouvez pas transformer un autre compte en cocréateur de monnaie tant votre premier compte continue de créer de la monnaie.
La seule possibilité en cas de perte ou vol d'identifiant est de révoquer le compte, en utilisant le document de révocation.
Il est important que ce document de révocation reste disponible même en cas de destruction de votre ordinateur.
Il faut le copier sur différent support clé usb, cloud, etc...

Ce document est basé sur la date à laquelle vous avez demander à devenir cocréateur (transformer un compte en compte membre)
Donc si vous avez dû recommencer la procédure, vous devez télécharger à nouveau le doc de révocation (pensez à supprimer l'ancien devenu inutile).

Est-ce que les premiers membres sont privilégiés par rapport aux nouveaux ?
  • Il faut commencer par vendre
Si vous arrivez dans un système d’échange dans lequel certains ont de la monnaie mais pas vous, vous devrez commencer par vendre avant de pouvoir acheter.
Les utilisateurs qui produisent des Ğ1 depuis quelque temps ont donc sur vous l’avantage de pouvoir acheter avant de vendre. Surtout s'ils ont déjà vendu beaucoup de biens ou services.
Ils peuvent même acheter sans vendre. Mais s’ils font ça indéfiniment, le solde de leur compte va évidemment tendre vers 0, donc c’est rapidement limité comme pratique, d’autant plus limité si les prix des biens et services représente un nombre conséquent de jours de création monétaire.
Typiquement, si un pot de confiture coûte 6 DU, et étant donné qu’il y a en à peu près 30 jours dans un mois, cela signifie qu’un membre de la toile de confiance Ğ1 peut acheter, chaque mois, 5 confitures sans rien vendre.
Est-ce vraiment une situation si enviable ?
Vous pouvez acheter à crédit
Par ailleurs, il peut arriver, si vous êtes à un moment dépourvu de Ğ1, mais souhaitez acheter un bien, par exemple lors d’un ğmarché, que le vendeur accepte que vous le payiez plus tard.
Vous pouvez aussi emprunter des Ğ1 auprès d'autres utilisateurs
Pourquoi refuserait-il ?
Il sait très bien que vous aller produire de la Ğ1 dans l’avenir ; il n’a donc pas de raison de douter de vos capacités de remboursement.
Finalement tout le monde créé la même part
Avec la convergence des comptes, tous les utilisateurs auront créé la même portion de monnaie (le même nombre de DUğ1) quelque soit leur date d'entrée dans la cocréation de la monnaie.

Image graph qui tend vers la moyenne)

Est-ce qu'utiliser une monnaie libre me rendra libre ?
La monnaie libre est compatible avec les quatre libertés économiques fondamentales définies dans la TRM
, mais ne garantit pas leur respect. Si une des quatre libertés est empêchée, même par un autre facteur que la monnaie, alors cette dernière n'est plus libre :
Liberté de choisir : Si une monnaie est imposée ou interdite, alors cette liberté est supprimée. Par exemple, une monnaie libre imposée par un gouvernement n'est plus une monnaie libre.
Liberté d'utiliser : Si l'accès aux ressources est empêché, par exemple par un capitaliste ou par un gouvernement, alors monnaie libre ou non, cette liberté est supprimée.
Liberté de produire : Si les prix de vente sont imposés par des lois, alors on ne peut décider de la valeur de ce qu'on produit. Si les moyens de production sont monopolisés par un groupe restreint, alors on ne peut produire librement.
Liberté d'échanger : Si les échanges sont taxés, alors on ne peut échanger librement.
Un état imposant une monnaie libre et prélevant des impôts dessus rendrait donc cette monnaie non libre, en supprimant les libertés qu'elle permet.
Si l'on veut garantir ces libertés, des constructions supplémentaires à la monnaie libre sont utiles.

La base théorique de la Ğ1 est-elle démontrée ?
La Ğ1 est basée sur la Théorie Relative de la Monnaie (TRM
), démonstration de la possibilité d'existence des monnaies libres telles qu'elle les définit.
Pour vérifier la validité de la démonstration et des outils mathématiques qu'elle fournit, on a réalisé des expériences :
Le Ğeconomicus est un jeu de simulation d'économie. Ses résultats montrent une efficacité de la monnaie libre supérieure à celle de la monnaie dette (€) pour résoudre les inégalités, favoriser la production de valeurs et les échanges.
La Ğ1 est la première application de la monnaie libre à moyenne échelle. Même si l'échantillon est encore trop faible pour tirer des conclusions quant aux inégalités, on constate qu'elle fonctionne.

La création monétaire produit-elle de l'inflation ?
La création monétaire me fait-elle perdre du pouvoir d'achat ?
Dans la tête de la plupart des gens se trouve cette idée :
création monétaire = planche à billet = inflation
Le terme "inflation" renvoie à l'augmentation générale du niveau des prix.
Dans les systèmes monétaires les plus répandus (monnaie dette), cette augmentation générale du niveau des prix est généralement attribuée à l'augmentation de la masse monétaire.
En monnaie libre, la masse monétaire augmente à un rythme prévisible : 10% par an.
Est-ce que ça veut dire que les prix de toutes les denrées augmentent de 10% chaque année ?
Oui... et non.
Pour comprendre ça, plaçons-nous dans un système que vous connaissez déjà : le système Euro.
L'exemple de la pizza
Imaginez qu'en 2019, vous puissiez créer 150 € chaque mois, soit environ 5 € par jour.
Appelons ces 5 € que vous créez chaque jour Dividende Universel (ou DU).
Chaque jeudi soir, vous sortez avec vos amis pour manger chacun une pizza, que vous payez 10 €
Par rapport à la monnaie que vous créez chaque jour, une pizza représente :
10 / 5 = 2 DU
Que se passera-t-il en 2020 ?
La masse monétaire augmentera de 10 %.
Votre pizzaïolo préféré répercutera peut-être
l'augmentation de la masse monétaire sur ses prix et, si c'est le cas,
vous paierez votre pizza 11 € au lieu de 10 €.
Oui, mais, attention :
C'est vous qui serez responsable de cette augmentation de la masse monétaire !
Concrètement, au lieu de créer 5 € chaque jour, vous créerez maintenant 5,50 €.
Par rapport à la monnaie que vous créez chaque jour, une pizza représentera donc :
11 / 5,5 = 2 DU
Aurez-vous perdu en pouvoir d'achat ?
Une astuce pour que les prix ne bougeront pas
Ne vous inquiétez pas pour ça :
Les acteurs économiques choisiront probablement
d'afficher les prix en DU et, comme vous venez de le constater avec
l'exemple de la pizza, l'augmentation de la masse monétaire ne fera pas
changer le prix en DU.
La création monétaire fait-elle fondre mon épargne ?
Ça peut être vrai dans certains cas particuliers :
Pour ceux dont le solde est au-dessus du solde moyen par
membre, si les prix ne diminuent en DU, l'augmentation du nombre de G1
dans un DU va diminuer le nombre de DU possédés.
Pour ceux dont le solde est en-dessous du solde moyen par membre, le versement du DU va augmenter le nombre de DU possédés.
Au fil du temps, les soldes de chacun convergent vers le solde moyen.
C'est l'une des grandes propriétés de la monnaie libre : deux individus dont les soldes seraient éloignés de part et d'autres de la moyenne verraient leurs soldes converger s'ils n'avaient aucune activité économique pendant 40 ans :
Il faut garder une chose en tête cependant : les valeurs économiques varient dans le temps.
En règle générale, la valeur des biens produits augmente avec le temps.
Un ordinateur portable de 2019 est bien supérieur à un ordinateur fixe de 2009, alors qu'il est vendu bien moins cher, même si on compte en absolu (Euros), et alors même que la masse monétaire Euro a beaucoup augmenté dans cet intervalle de 10 ans.

  • La Ğ1 est-elle sécurisée ?
La Ğ1 est basée sur la technologie de la blockchain . Une blockchain est infalsibiable
Une blockchain, ou “chaîne de blocs” en français, est un grand livre de compte signé par cryptographie.
Les créateurs de la Ğ1 ont choisi cette technologie car elle présente de nombreux avantages :
Un très faible coût énergétique.
Les transactions sont infalsifiables.
Il n’y a pas d’entité centrale qui contrôle le réseau ou la monnaie.
Pour peu que l’utilisateur choisisse des phrases secretes suffisamment longues et compliquées, on ne peut pas lui voler sa monnaie.

  • La Ğ1 est-elle un goufre énergétique ?
Les serveurs qui gèrent la monnaie tournent très bien sur des ordinateurs de taille très modeste du type RaspberryPi , un nano-ordinateur qui consomme (seulement) 5W d’électricité.
Cela fait de la Ğ1 une monnaie low-tech, très sobre énergétiquement, et dont l’emprunte écologique est très faible (bien plus faible que celle de l’euro, et infiniment inférieure à celle du Bitcoin, où des fermes de calcul gigantesques sont en compétition les unes contre les autres et se disputent la création monétaire).
Plus d'explication sur le site de duniter est il energivore
43 minutes de vidéo explicative sur la blockchain duniter

Liens externes
Video ??
Lien : https://duniter.fr/faq/duniter/duniter-est-il-energivore/

La Ğ1 est-elle une « crypto-monnaie » ?
Vous pouvez, si vous voulez, qualifier la Ğ1 de “crypto-monnaie”, dans le sens où la blockchain est effectivement basée sur de la cryptographie.
Mais ce serait oublier que la cryptographie n’est l’apanage ni de la blockchain ni des monnaies que la presse généraliste appelle “crypto-monnaies”.
La cryptographie intervient tout aussi bien pour sécuriser n’importe quelle transaction numérique, qu’elle soit en euros ou dans n’importe quelle autre devise.
Mais une monnaie libre pourrait aussi bien être gérée avec du papier ou des tablettes d'argile, ce serait moins pratique, et nécessiterait sans doute un organisme centralisateur.

La Ğ1 est-elle une « monnaie virtuelle » ?
La Ğ1 existe bien, tout comme les milliers de transactions effectuées par ses utilisateurs depuis sa création, le 8 mars 2017.
Le fait que les Ğ1 utilisées soient stockées sur des ordinateurs ne la rendent pas virtuelles.
95% des euros en circulations n’existent que sous forme numérique. Pour vous convaincre de ce chiffre, comptez les euros présents dans votre portefeuille et rapportez-les au total des euros que vous possédez : vos pièces et vos billets représentent-ils ne serait-ce que 5% du total des euros que vous possédez ?
Bien-sûr, en aucun cas tous les euros affichés sur les soldes de vos comptes courants et épargne ont leur pendant sous forme de billets ou de pièces, et encore moins de lingot d’or. Sont-ils pour autant “virtuels” ?
Comprenez bien que le solde de votre compte en banque est la quantité de monnaie que vous doit la banque. Cela ne veut pas dire qu'elle possède cette monnaie. En y regardant de plus près la monnaie virtuelle, c'est l'Euro !

La Ğ1 est-elle vraiment une monnaie ?
Ça dépend de la définition !
Si on définit une monnaie comme un facilitateur d'échanges, une unité de mesure de valeur, alors oui.
La loi française ne reconnaît pas la Ğ1 comme une monnaie (de même pour le Bitcoin et les monnaies locales). Cependant, la loi est normative et non descriptive, et n'est ni suffisant ni pertinent pour décrire le monde.
La Ğ1 n'est pas matérialisée en billets. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas une monnaie : la monnaie n'est pas forcement matériel, la plupart des euros ne sont que des chiffres sur des comptes. De plus, les billets de banque ne sont pas à proprement parler de la monnaie : ils ne sont que des reconnaissances de dette que la banque émet, les "vrais" euros étant des valeurs informatiques dans les ordinateurs des banques !

Le dividende universel est-il un revenu d’existence ?
Un revenu de base ou revenu universel
Dans une monnaie libre, le Dividende Universel
  • (DU) est le seul moyen par lequel peuvent être créé des unités monétaires.
En ce sens, on peut dire que c’est un revenu de base, puisqu’il est le socle (la “base”) de la création monétaire. Le DU est créé par tous (par “la base") sur une base individuelle et avec seule condition d'être en vie. Il n'est pas créé uniquement par ceux qui sont en haut des pyramides monétaires.
Pour la Ğ1, le DU est créé chaque jour par tous les membres de la toile de confiance. En ce sens, on peut donc dire qu’il est un “revenu universel” (du moins pour les membres de la toile de confiance).

Mais pas de suffisance !
En revanche, qu’il soit ou non possible de vivre avec le DU n’est pas défini dans le code monétaire d'une monnaie libre.
Le montant d'un tel DU dépendrait de chacun, car tout le monde n’a pas les mêmes besoins.
À notre connaissance, actuellement, personne n’a encore réussi à subsister avec son seul DU.
Peut-être que dans quelques années, lorsque la Ğ1 aura beaucoup plus de membres qui produisent des biens et des services, et que la concurrence entre producteurs aura fait baisser les prix de marché, il sera possible de vivre uniquement avec le DU. Actuellement, on n’en est pas là.

  • L'unité c'est le DUğ1 ou la June Ğ1
Le DUğ1 est l'invariant temporel.
Quand on parle d'égalité spatiotemporelle dans la monnaie libre, on compte en DUğ1. Chaque être humain va créer autant de DUğ1.
Le DUğ1 est une petite portion de la masse monétaire globale, cette portion est réévaluée tous les six mois pour représenter toujours le même pourcentage de la masse moyenne globale.
Quel que soit le montant du DUğ1, il représentera toujours une journée de création monétaire individuelle.
La Ğ1, ce sont les chiffres dans la base de données.
Chaque DUğ1 est un nombre de Ğ1, c'est ce nombre de Ğ1 qui est inscrit dans la base de données.
Voyez cela comme votre date de naissance inscrite dans une base de données pour afficher votre âge. Ce n'est pas vraiment votre date de naissance qui intéresse la banque ou l'administration, mais votre âge. La date de naissance stockée ne sert qu'à calculer votre âge au moment de l'affichage.
Eh bien, c'est pareil pour le nombre de Ğ1 stocké dans la blockchain, il est utile pour calculer votre "fortune" affichée en DUğ1.
Le DUğ1 comme unité d'échange.
En affichant vos prix en DUğ1 vous n'avez plus besoin de scruter l'augmentation de la masse monétaire, avec la réévaluation semestrielle vos prix suivent l'augmentation de la masse monétaire "naturellement". Un peu comme si vous affichiez vos prix en Smic horaire au lieu d'unités monétaire (sauf que le Smic n'est pas vraiment un invariant)
De plus cela permettra à nos descendants de comparé les prix dans le temps. Il est difficile de comparer les prix d'aujourd'hui avec ceux du passé, la masse monétaire était différente, les salaires aussi, il nous manque une unité de valeur commune.
Le DUğ1 est notre unité de valeur commune à travers l'espace et le temps.
Paramétrez Cesium.
Dans les paramètres de césium, vous pouvez choisir l'affichage en DUğ1.
Faites-le, vous constaterez que vos échanges du passé ont de moins en moins de valeur, en DUğ1 actualisé. Il manque un affichage en DUğ1 d'époque à côté du DUğ1 actualisé (peut-être un jour).

Ne vaudrait-il pas mieux abolir la monnaie ?
Vous êtes libre de l’abolir pour vous-même si vous le souhaitez, mais il y aura probablement peu de gens prêts à vous suivre.
En petite communauté
Même quand on n’utilise pas de monnaie, il est rare qu’on ne compte pas.
Certaines communautés prétendent vivre “sans monnaie”, mais il y a toujours un livre de compte quelque part, au moins dans la tête de chaque membre de la communauté.
Ce genre de communauté “sans monnaie” existe dans des conditions très particulières : elles sont généralement très petites et isolées du reste du monde, par exemple par la géographie .
Entre amis
S’il arrive qu’on se rende des services entre “amis”, c’est uniquement parce qu’on a rarement plus de 150 “amis”.
Même entre voisins, la réciprocité peut prédominer.
De la même façon, à la campagne, on se rend des services entre voisins, mais si vous osez dire merci, on vous dira probablement que :
Il n’y a pas de merci.
Car dire “merci” est une façon d’éteindre une dette. Mais à la campagne, c’est :
Un donné pour un rendu.
La monnaie : source de tous les mots ?
Idéalement, la monnaie ne devrait être qu’un moyen de mesurer les échanges, de façon totalement neutre.
Et c’est ce que fait la monnaie libre !
Ce n’est certainement pas l’expérience que vous avez eue jusqu’à présent, mais si vous dites à un juniste
  • que
l’argent pourrit tout
il vous répondra probablement que :
ça dépend du système monétaire
ou que :
l’argent est un métal, qui ne sert plus de monnaie depuis bien longtemps
ou encore que :
ce n’est pas surprenant d’être prêt à mettre sa conscience de côté pour capter de la monnaie, quand on vit dans un système monnaie-dette où le manque de monnaie stresse tout le monde

Peut-on certifier sur la base de pièces d'identité ?
On peut utiliser les papiers d'identités délivrés par l'état pour augmenter sa confiance dans le fait qu'une personne n'usurpe pas d'identité, cependant :
l'exiger serait nier le droit à l'anonymat ou au pseudonymat ;
l'état refuse de donner des papiers à certaines personnes, qui seraient donc injustement exclues de la Ğ1 ;
trop se reposer sur ces papiers leur donnerait un énorme pouvoir sur la Ğ1 ;
la monnaie deviendrait encore plus vulnérables aux instabilités de l'état ;
franchement, remplacer un système social par une bureaucratie antidémocratique et anti-monnaie libre, ça vous plairait ?
La certification peut donner une apparence “sectaire” à la toile de confiance. Pourtant, que fait-elle de plus que l'état ? Ce dernier recense et surveille la population en usant de la force, principalement afin de prélever l'impôt et d'imposer sa politique. À côté, en certifiant un proche, on se contente de dire “cette personne existe et a compris et accepté la licence”.
On est loin de la bureaucratie étatique !
Le même raisonnement s'applique à n'importe quel fournisseur d'identité centralisé, comme les GAFAM.

Pourquoi ces noms Ğ1, Duniter, Césium ?
Ğ1
Stéphane Laborde : "Ğ a été choisie comme symbole du non-connu, de la nouveauté de la création de valeur économique indécidables, en référence au grand logicien Kurt Gödel pour son théorème d'incomplétude établi en 1931, ainsi qu'au projet GNU lancé par Richard Stallman en 1983 (fondateur des logiciels libres qui sont restés et restent inconnus de beaucoup, alors qu'ils sont notamment l'armature de 99% d'Internet).
On peut consulter https://www.glibre.org/ à ce sujet."
Le 1 parce que c'est la première monnaie libre.
Duniter
C’est littéralement une machine à créer des DU
  • comme un DUniteur
Il y a également une allusion à la dune du logo dont le sable se renouvelle avec le vent et qui semble être la même sans être vraiment la même…(c’est beau non ?)
Cesium
Le DU est une part de monnaie créée à intervalles réguliers, donc lié au temps, temps mesuré par
l’atome de Cesium.
Extrait de Wikipédia :
La seconde a été définie en 1967 lors de la 13e Conférence générale des poids et mesures comme étant la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l’état fondamental de l’atome de césium 133.

  • Pourquoi créer de la monnaie tout le temps

Contre les inégalités.
Si on décide de partir tous avec la même quantité de monnaie, avec le temps certains vont capter plus de monnaie que d'autres. Et plus on a de monnaie au départ plus on peut capter de la monnaie.
Au fil du temps les inégalité vont se creuser, jusqu’à bloquer le système car quelques personnes auront capté toute la monnaie.
Pour le renouvellement des générations.
Le phénomène s’aggrave avec le renouvellement des génération. Ceux dont les parents ont gagné beaucoup de monnaie commence dans la vie avec un énorme avantage sur ceux dont les parents n'ont pas pu gagner autant.
La monnaie des arrières grands parents influe sur leurs arrières petits enfants alors qu'ils ne se sont jamais rencontrés.
Pour éviter les à-coups.
Si on décidait de créer une quantité fixe par personne, il faudrait savoir à quel age créer cette monnaie.
Il est impossible de déterminé un age, chaque individu s'émancipe à un age différent.
Si un individu disparaît prématurément sa part de monnaie serait trop importante par rapport à l'usage qu'il en a eu. L'influence de cette part de monnaie serait trop importante.
La création monétaire serait chaotique.
Création en continue
Une création continue permet de ne jamais manquer de monnaie, de la repartir à la création et d'avoir une évolution lisse et prévisible de la masse monétaire.

  • Pourquoi une certification ne passe pas
Délai de 5 jours
Il faut un délai de 5 jours entre deux certifications. Ce délai est compté à partir de la date de prise en compte, c'est-à-dire à partir du moment ou la certification n'est plus en "attente de traitement". Cette date est bien souvent différente de celle à laquelle elle a été émise.
Vous pouvez voir la date à laquelle vos certifications sont prises en compte en regardant vos notifications dans césium.
La prochaine certification n'est disponible que 5 jours après cette date. Si vous avez émis plusieurs certifications il est impossible de déterminer laquelle passera en premier.
Notez que c'est à partir de la date d'émission de la certification qu'est comptée la durée de vie d'une certification : 2 ans soit 730 jours et 12 heures. Il n'est donc pas conseillé d'émettre plein de certification d'un coup, elles ne seront pas prises en compte tout de suite, mais arriverons à échéance en même temps.
Un nouveau doit avoir 5 certifications
Et ces 5 certifications doivent être disponibles en même temps. Si une des 4 autres n'est pas disponible, aucune ne passera.
Ces 5 certifications doivent permettre de respecter la règle de distance. Si la règle de distance n'est pas respectée avec les certifications disponibles ça ne passe pas.
Il faut alors attendre que les certifications deviennent disponibles ou trouver d'autres certificateurs.
Un nouveau doit avoir fait sa demande d'adhésion.
Il est possible de certifier une personne qui a uniquement publié son identité. Sans faire de demande d'adhésion.
C'est-à-dire qu'elle a juste rempli le champ pseudonyme dans Césium, ce champ est en fait l'identifiant public unique de la personne dans Duniter.
Normalement la demande de transformation en compte membre dans Césium fait la publication d'identité + la demande d'adhésion.
De même quand on crée un compte membre via Césium, cela fait les deux.
Les nœuds peuvent être désynchronisés.
Si vous voyez que la demande d'adhésion n'as pas été faite, ou si vous ne voyez pas les autres certifications de la personne, alors vous êtes peut-être sur un nœud désynchronisé ou ces actions ont été faites sur un nœud désynchronisé.
Avant toutes actions avec césium il est important de vérifier que les nœuds Duniter et Césium+ sur lesquels vous êtes sont bien synchronisé. Voir le tuto sur le forum

Liens externes
https://monnaie-libre.fr/faq/regle-de-distance
https://forum.monnaie-libre.fr/t/noeud-cesium-vs-noeud-duniter/14762

  • Pourquoi utiliser une blockchain pour la Ğ1
Imprimer des billets ou frapper des pièces est une manière complexe et coûteuse de gérer la monnaie. À l’heure actuelle, on ne sait pas le faire d’une façon qui soit suffisamment fiable, sécurisée et résiliente. Le contrôle de l’émission de la monnaie sur un support matériel est toujours centralisé, et peut donc être corrompu ou violé.
C’est pourquoi la Ğ1 est une cryptomonnaie, c’est à dire une monnaie numérique décentralisée et sécurisée par cryptographie, grâce à la technologie blockchain
.
De plus, Duniter (DU-uniter), le logiciel qui génère le DU, qui gère la monnaie et la toile de confiance, est un logiciel sous licence libre : son code est ouvert, accessible, et vérifiable par tous.
De plus l’algorithme duniter consomme très peu d'énergie

https://monnaie-libre.fr/faq/pourquoi-utiliser-une-blockchain-pour-la-g1/faq/la-%C4%9F1-est-elle-un-goufre-%C3%A9nerg%C3%A9tique

  • Pourquoi ça s’appelle la monnaie “libre” ?
Dans la Théorie Relative de la Monnaie, Stéphane Laborde définit la monnaie libre comme respectant les quatre libertés économiques suivantes :
La liberté de choix de son système monétaire
La liberté d’utiliser les ressources
La liberté d’estimation et de production de toute valeur économique
La liberté d’échanger, comptabiliser afficher ses prix “dans la monnaie”
La liberté s’entend toujours aux sens :
non-nuisance d’autrui vis-à-vis de soi-même
non-nuisance de soi-même vis-à-vis d’autrui.
Dans un système monétaire libre :
la symétrie spatiale permet à un individu d’éviter de nuire à ses contemporains,
la symétrie temporelle permet à une génération d’éviter de nuire aux suivantes.
Les 4 libertés fondamentales de la monnaie libre sont directement inspirées de celles du logiciel libre, telles que les a définies Richard Stallman.

Stephane Laborde en compagnie de Richard Stallman pour illustrer la citation :
“Free as in free speech, not as in free beer”
(source : Wikimedia Commons, licence Creative Commons BY SA)
Navigation

Moins d'une minute (187 mots)
  • Voir aussi Différences entre la Ğ1 et les monnaies locales complémentaires (MLC) Est-ce qu'utiliser une monnaie libre me rendra libre ? La Ğ1 est-elle une « crypto-monnaie » ? La Ğ1 est-elle une « monnaie virtuelle » ? La Ğ1 est-elle vraiment une monnaie ?
  • Modifié le 10/02/2022 à 22:38
    • Modifier la page
Liens externes
Photo Laborde
https://vive-gnulinux.fr.cr/logiciel-libre/4-libertes/
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Galuel_RMS_-_free_as_free_speech,_not_as_free_beer.png?uselang=fr

Que devient la monnaie des morts ?
Si la personne disparue n'a pas pris soin de laisser ses codes d'accès à ses héritiers, la monnaie reste sur le compte. L'adhésion ne pouvant être renouvelée, à l'expiration de celle ci (moins de 1 an) le compte ne créera plus de monnaie.
Si les héritiers ont accès au compte il peuvent récupérer la monnaie par transfert, il faut alors révoquer le compte pour respecter la licence.
Grâce au dividende universel, la quantité de monnaie continue de croître de manière exponentielle quantitativement.
La monnaie créée par les personnes décédées représente une part de plus en faible de la monnaie existante, jusqu'à devenir insignifiante au bout d'environ 40ans (en monnaie pleine
)

L'image représente la part de création monétaire par rapport à la masse totale de monnaie pour une personne décédée à 80 ans.

Liens externes
Graph

Que vérifier avant de certifier quelqu'un ?
Le respect de la licence.
Il est important que la licence soit respectée pour que la monnaie reste digne de confiance. Car c'est la confiance qui donne de la "valeur" à une monnaie.
Donc il faut s'assurer que la personne a bien lue et compris la licence.
Connaître la personne.
À chacun de voir ce qu'il entends par "connaître" une personne, de nombreux indices sont dans la licence.
Il s'agit surtout de s'assurer qu'on pourra en cas de doute, vérifier que la personne ne possède pas deux comptes cocréateurs.
S'assurer qu'elle maitrise son compte.
Il faut être sûr que la personne sache se connecter à son compte. Le plus simple est de lui envoyer quelques Ğ1, et lui demander de vous les renvoyer ou le transférer sur le compte de son choix.
Si la personne n'y arrive pas, ne la certifiez pas, voyez avec elle là où elle fait une erreur.
Le document de révocation.
Actuellement un bug empêche le téléchargement de document de révocation à partir d'un téléphone.
Si la personne ne sait pas ou se trouve son document de révocation, il ne faut pas la certifier tout de suite, mais l'aider à télécharger et sauvegarder ce document.
Si la personne est déjà membre.
Il faut quand même faire ces vérifications, car trop nombreux sont ceux qui font confiance sans vérifier par eux mêmes.
On peut s’apercevoir que la personne ne se souvient plus d'où elle a sauvegardé son document de révocation. Ou qu'elle a encore des lacunes dans la compréhension de la licence.
La qualité avant la quantité.
Il est préférable d'avoir une petite toile de grande confiance qu'une grande toile de petite confiance.
Il n'y a pas d'urgence à devenir cocréateur, le plus important est de comprendre comment fonctionne la monnaie libre.
Si la personne participe régulièrement aux rencontres, elle se fera bien connaître et obtiendra ses certifications sans mal.

Quel est le taux de change Ğ1/Euro ?
  • Combien vaut 1 Ğ1 en euros ?
Difficile à dire.
Pour commencer : la Ğ1 n’est pas l’unité la plus pratique pour comparer la valeur de la monnaie par rapport à d’autres.
En effet, du fait que le nombre de Ğ1 soit en constante augmentation, la valeur d’une Ğ1 aura probablement tendance à baisser par rapport à toutes les autres valeurs économiques.
Il vaut donc mieux s’intéresser à la valeur d’un DU.
Combien vaut 1 DU en euros ?
Toujours aussi difficile à dire.
Il y a plusieurs façons de se faire une idée :
Sur ğchange : activez les annonces closes en cliquant sur “recherche avancée” et tapez dans la barre de recherche les mots clefs “euros” ou “UNL“. Certaines annonces que vous trouverez sur cette page de résultat correspondront à des ventes d’euros contre des Ğ1 (ou des achats d'euros contre des Ğ1).
Sur le forum : vous trouverez des sujets comme celui-ci : “Enchère : 50 UNL” dans lequel l’auteur précise combien de Ğ1 il a pu obtenir en vendant des euros aux enchères
En comparant le prix de biens vendus sur ğchange au même type de biens vendus sur des plate-formes de vente en euros, comme Le Bon Coin, par exemple.À titre d’exemple
Un FairPhone 2 neuf a été vendu 13 000 Ğ1 aux enchères le 16 septembre 2018, et un autre 12 048 Ğ1 le 23 décembre 2018. Son prix en euros tourne autour de 399,00 €.
En ce qui concerne les échanges de devises, voici certaines données historiques :
Tableau :
DateContexteVendeur d’€Vendeur de Ğ1Taux (Ğ1/€)9 octobre 2017annonce ğchangecgeekN.C15023 mars 2018annonce ğchangeThierryMatiou,Lesipermanpot10 à 3028 décembre 2018annonce ğchangepersonneGabriel251er mars 2019enchère sur le forum monnaie-libre.frLooarnLucAstarius3010 mars 2019fin de Festi’June 2 Mayennede nombreuses et nombreux ğunistesLe Sou50continumagasin , ğmarchésDjoliba (magasin de musique près de Toulouse)les clients5 puis 10Tous les mois en 202150€ chaquemois sur GchangeCukoland ≈20

  • Quelles différences avec les SEL (Systemes d'Echanges Locaux)
Les SEL utilise comme monnaie d'échange des unités qui correspondent à du temps. Le plus souvent une minute pour une unité.
Ces unités monétaire (minutes) sont crées et détruites aux cours des échanges par débits et crédits mutuels, sans contrôle.
Il est impossible de savoir combien il y a d'unité en circulation.
La triche est assez facile, cela oblige à avoir une grande confiance.
Cette absence de contrôle de la monnaie dans un SEL est le plus souvent compensée par des limites :
débit et crédits maximum sur un compte,
montant maxi des échanges,
pas d'échange de type professionnel,
localisation des échanges,
impossibilité de transmettre son compte par héritage,
...
La monnaie libre permet s’affranchir de toutes ces limites. Car la monnaie est crée de façon contrôlée par la formule mathématique DU(t+1)=DU(t) + c2 × (M/N)(t)
Un SEL peut choisir d'utiliser la monnaie libre pour ses échanges, ce qui lui permet de s'affranchir de ces limites.

Quelles différences entre la Ğ1 et le Bitcoin ?
La création monétaire
Les bitcoins sont créés en récompensant les propriétaires des ordinateurs qui font fonctionner un nœud de la blockchain. La création monétaire est basé sur une puissance de calcul, d'où sa forte consommation énergétique.
Avec le temps de moins en moins de bitcoins sont créés. Vers 2140 il n'y aura plus de création de bitcoins, il faudra faire avec ceux existant. De plus, les premiers "mineurs" ont pu créer des bitcoins beaucoup plus facilement que les mineurs d'aujourd'hui ; il n'y a donc pas d'égalité de création monétaire dans le temps.
A l'inverse les Ğ1 sont créées à part égale entre tous les cocréateurs (qu'ils fassent tourner la blockchain ou pas). L'homme est au cœur de la création monétaire.
Avec le temps de plus en plus de Ğ1 sont créées (proportionnellement à la masse monétaire).
Là où le bitcoin favorise ceux qui sont en mesure de faire tourner un nœud
  • (financièrement et techniquement) la Ğ1 ne favorise personne.La Ğ1 n’est pas un actif spéculatif
La rareté programmée du bitcoin, en fait un candidat à la spéculation. Plus c'est rare plus c'est cher (par rapport aux autres monnaies en moyenne).
A contrario la monnaie libre étant de plus en plus abondante en unités, ne peut pas vraiment être une réserve de valeur sur le long terme.
De plus, comme le mètre, le gramme ou la seconde, la monnaie libre est un véritable instrument de mesure des valeurs économiques fiable dans le temps, en utilisant le DU
  • comme unité comparative.La Ğ1 a-t-elle des points communs avec le Bitcoin ?
Comme le bitcoin la Ğ1 utilisé une blockchain.
Mais l’algorithme a été amélioré pour être un très faible consommateur d'énergie
Mais la monnaie libre n'est pas que la Ğ1.
Le concept de monnaie libre est indépendant de la technologie employé.

Liens externes
https://monnaie-libre.fr/faq/la-%C4%9F1-est-elle-un-goufre-%C3%A9nerg%C3%A9tique


  • Qu'est-ce que la qualité de membre et de dossier.
Notation
Suivant les outils ou logiciels utilisés la qualité est notée soit sous forme d'un nombre compris entre 0 et 1,25 soit sous la forme d'un pourcentage entre 0 et 100.
80 % = 1
100 % = 1,25
Cette qualité est le résultat du calcul de la règle de distance
  • dans la toile de confiance
Qualité de dossier
Pour un futur entrant la qualité de dossier correspond au nombre de membres référents dont la personne est à moins de 5 pas.
Pour devenir membre, il faut une qualité de dossier >= 1 (80%).
Cette qualité est calculée à chaque renouvellement d'adhésion (chaque année).
Une personne n'ayant pas cette qualité ne pourra pas devenir membre ou perdra son status de membre lors du renouvellement de son adhésion. Cela peut arriver si un de ses certificateurs à perdu des certifications importantes.
Il lui faudra trouver d'autres certificateurs.
Cette qualité s'appelle distance dans [wotwizard] (https://wot-wizard.duniter.org/20distances)
On peut vérifier la qualité d'un nouveau dossier dans g1-monnit
Ces informations sont désormais regroupées sur le site wotwizard-ui
Qualité de membre
Cette qualité correspond au nombre de référents dont la personne est à moins de 4 pas.
Une personne certifiée par un membre ayant une qualité supérieure ou égale à 1 (80%) aura automatiquement une qualité de dossier suffisante.
Avoir un certificateur de qualité >= 1 est suffisant pour avoir une qualité de dossier respectant la règle de distance, mais n'est pas indispensable. On peut avoir une qualité de dossier >=1 en ayant des certificateurs de qualités moindres venant d'horizons différents, ne venant pas tous du même groupe local.

Liens externes
https://monit.g1.nordstrom.duniter.org/willMembers?lg=fr
https://wotwizard.axiom-team.fr/


Une transaction peut-elle être anonyme ?
Pas encore
Le protocole actuel ne permet pas de rendre directement une transaction anonyme. (la liste des transactions envoyées ou reçues par un compte est publique, et l'émetteur et le récepteur de chaque transaction sont publics)
Un tel fonctionnement est nécessaire pour la sécurité de la monnaie, d'un point de vue technique. Cependant, il est possible de rendre une transaction anonyme par la technique du “mixage” (couramment utilisée avec le Bitcoin) : plusieurs personnes envoient une transaction à un compte, qui renvoie ces transactions à d'autres. On ne peut plus savoir qui a envoyé à qui.
Un logiciel permettant de “mixer” facilement et de manière sécurisée (le premier mixeur monétaire sécurisé du monde !) est en cours de développement (plus d'infos).
En attendant
Vous pouvez ouvrir plusieurs comptes, qui ne seront pas créateurs de monnaie, et utiliser ces comptes de manière anonyme, en n'y indiquant ni identité ni commentaire.
En vous arrangeant pour recevoir et faire des paiements sur des comptes eux mêmes anonymes.


Liens externes
https://zettascript.org/projects/gmixer/

  • Comment faire quand on est seul
Créez une communauté.
La monnaie est avant tout un intermédiaire d'échange.
Donc si vous êtes seul cette monnaie ne vous servira à rien.
Il faut que vous soyez un groupe de personnes pour pouvoir faire des échanges.
Élargissez vos connaissances.
Sans sortir de chez vous vous pouvez participer à des visioconférences. Trouvez les visios sur le forum
Cela pour en apprendre plus sur la monnaie et aussi faire connaissance avec d'autres junistes.
Vous n'obtiendrez pas de certifications par ce moyen, mais lors d'une rencontre, vous reconnaîtrez des personnes connues. Cela facilitera votre certification, surtout si vous avez aussi échangé par téléphone et par courrier.
Le fait d'être connu par des personnes loin de chez vous vous permettra d'augmenter votre qualité de dossier.
Attirez du monde.
Vous pouvez proposez des biens ou des services sur gchange. Ce qui vous permettra de commencer à faire des échanges.
Si vous avez de l'espace disponible vous pouvez aussi proposer un hébergement sur airbnjune. C'est un très bon moyen de faire venir des junistes chez vous.
Parlez en autour de vous.
Si vous n'avez pas de connaissance dans la monnaie libre, il faut soit faire connaissance avec des personnes qui l'utilisent, soit amener vos connaissances à utiliser cette monnaie.
Vous pouvez en parler à vos amis, aux associations autour de vous AMAP et Système d'Échange Local, vous y trouverez des gens déjà sensibilisé aux problèmes du monde marchand actuel.
Vous pouvez proposer des rencontres près de chez vous, ces rencontres doivent être indiquées sur le forum.
Commencez par des rencontres dans des lieux publics : bar parc ou autres. Vous n'aurez pas toujours les réponses à toutes vos questions, mais vous ferez connaissance (cela sera utile pour les certifications futures).
Vous parlerez des visioconférences et des vidéos qui pourront apportez des réponses à vos questions.
Et avec ce petit groupe, vous pourrez covoiturez pour aller aux rencontres un peu plus loin. Et enfin rencontrer les personnes avec qui vous avez parlé en visioconférence.
Comment ne pas rater une rencontre
Voir le petit tuto fait sur le forum par un Breton :
Comment ne pas rater une rencontre ?. Adaptez-le pour votre région.
Voir aussi le sujet épinglé en haut de la catégorie de votre région, il y a souvent des liens ou des listes de diffusion où vous pouvez vous inscrire.
Ce sera long
Ne vous découragez pas, vous ne serez peut-être que 2 a votre première rencontre. Mais cela permettra de faire savoir que les choses bougent dans votre coin.
Il faudra du temps avant que chaque rencontre amène une dizaine de personnes.
Vous serez des pionniers. Courage à vous.
*Ou alors vous attendez tranquillement que d'autres fassent tout ce travail pour vous. (Ce seras encore plus long) *


Liens externes
https://forum.monnaie-libre.fr/t/organisation-dune-chaine-visios/13044
https://monnaie-libre.fr/faq/quest-ce-que-la-qualit%C3%A9-de-membre-et-de-dossier
https://www.gchange.fr/
https://airbnjune.org/
https://forum.monnaie-libre.fr/
https://forum.monnaie-libre.fr/t/comment-ne-pas-rater-une-rencontre/7408

Comment faire sans smartphone ?
Si vous avez un ordinateur
Depuis chez vous, gérez votre compte avec votre ordinateur en utilisant une application dédiée.
À l'extérieur, pour recevoir des paiements comme vendre des choses sur un ğmarché, il suffit d'imprimer votre QR-code.
Dans césium cliquez sur le QR-code pour l'agrandir, faites une copie d'écran et imprimer le. Découper l'image avant de l'imprimer.
Si vous n'avez pas d'imprimante vous pouvez demander à quelqu'un de le faire pour vous. En plusieurs exemplaires tant qu'à faire.
Pour faire des achats deux possibilités :

Montrez au vendeur qu'il peut vous faire confiance, donnez vos coordonnées mail et téléphone, ou demandez-lui qu'il vous identifie sur Césium. Il peut alors vous envoyer sa clé publique.
Ne copiez jamais manuellement une clé, il y trop de risque d'erreur.
Vous paierez une fois rentré chez vous.


Imprimez des billets.
Cela consiste à créer des portefeuilles papier que vous créditez de quelques DUğ1. https://forum.monnaie-libre.fr/t/nouveau-g1-billets/14529 ou https://forum.monnaie-libre.fr/t/le-g1billet-nantais/14977
C'est un peu technique, faites vous aidez par un informaticien local.
Vous donnez ces portefeuilles au vendeur qui peut les reverser sur le compte de son choix.
Attention n'imprimer jamais deux fois le même billet.

Si vous n'avez pas d'ordinateur.
Un ordinateur est indispensable pour créer et gérer vos comptes Ğ1.
Voyez auprès des associations locales, ou de vos proches.

  • Saisir ses identifiants et mot de passe sur l'ordinateur d'un tiers, c'est faire confiance à ce tiers et au fait qu'il soit bien protéger du piratage.
Ne saisissez jamais vos mots de passe si vous avez un doute.

Liens externes
https://monnaie-libre.fr/ressources?filters=App
https://forum.monnaie-libre.fr/t/nouveau-g1-billets/14529
https://forum.monnaie-libre.fr/t/le-g1billet-nantais/14977

  • Comment la Ğ1 crée du lien social
Lien social
Pour garantir à toute la communauté que chaque personne ne va créer qu’une seule fois sa part de monnaie, il faut un système d'identifications. C'est pour cela qu'une toile de confiance a été créée. C'est un système d'identification décentralisé.
Chaque nouveau membre de la communauté doit être connu et reconnu par 5 personnes qui sont déjà membres, qui se portent garantes de l’unicité du compte sur lequel est généré le DU quotidien du nouveau membre.
Cette reconnaissance ne peut se faire qu’entre êtres humains réels, et non par des machines ou une entité centrale chargée d’émettre des documents d’identification, de ce fait les gens sont amenés à se connaître et à se rencontrer, renforçant ainsi le lien social et les opportunités de faire des échanges.

Add an entry :  FAQ

Cancel


Comments